L’U-IMCEC veut renforcer la finance de proximité à Kolda d’apres son Drecteur

  Source: MG/SAB - APS   |     21 Mai 2012 03:05

L’Union des institutions mutualistes communautaires d’épargne et de crédit (U-IMCEC/Sénégal) envisage de mettre l’accent sur la finance de proximité pour lutter contre la pauvreté dans la région de Kolda (sud), selon son Directeur général, Ousmane Thiongane.

« La finance de proximité doit être renforcée dans la région de Kolda où la pauvreté touche des ménages en dépit des efforts consentis par les populations qui entreprennent pour sortir de la situation », a-t-il déclaré, samedi à Kolda.

« Nous sommes également conscients de cette situation (…) nous pensons qu’il faut aller vers l’accroissement du portefeuille des jeunes à travers la création d’emplois pour ces derniers et le soutien aux initiatives des femmes dans la zone », a-t-il dit.

Pour soutenir les initiatives locales notamment dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, l’U-IMCEC envisage d’aller vers l’ouverture d’une agence à Kolda et pour les deux prochaines années, elle compte travailler à la consolidation de ses acquis de bonnes pratiques et performances.

L’U-IMCEC/Sénégal, qui compte un sociétariat estimé à 16.136 membres, un encours de crédit de 1.582.853.956 francs CFA et une épargne nette de 947.223.040 FCFA, veut assurer une bonne gestion de sa performance sociale à travers des outils adaptés.

Il s’agira, selon son Directeur général, d’aller vers les objectifs suivants : appuyer les micro-entrepreneurs à renforcer et développer leurs activités, de permettre aux populations de créer leurs propres moyens d’existence et d’accroître la proportion des jeunes et des femmes dans le sociétariat.

S’y ajoutent les objectifs de favoriser la création d’emplois dans ses zones d’intervention, d’encourager la transition à une économie de marché et de faciliter l’insertion des jeunes dans les circuits de production.