Lutte contre la pauvreté : un prêt de 12 millions FCFA à trois associations

  Source: MF/BK/AD - APS   |     20 Mar 2014 10:03

Dakar, 19 mars (APS) – L’institution financière catholique Caurie-Microfinance a accordé un prêt de 12 millions de francs CFA à trois associations sénégalaises engagées dans la lutte contre la pauvreté, dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Servir le Sénégal de l’épouse du chef de l’Etat, Marième Sall.

Les chèques correspondant à ce financement ont été remis aux bénéficiaires, mercredi, lors d’une cérémonie officielle, en présence de responsables de la Fondation et de l’institution Caurie Microfinance.

« Ce prêt, remboursable en 36 mois, va permettre aux bénéficiaires de s’adonner à des activités génératrices de revenus », a indiqué Penda Mbow, parlant au nom de la Première dame.

Mamadou Thiam, chargé de communication de la Fondation Servir le Sénégal, a pour sa part annoncé qu’un dispositif de suivi du financement est mis en place pour s’assurer de l’utilisation optimale du financement accordé.

« Ce qui constitue, selon lui, un gage de crédibilité qui encouragera les partenaires à financer d’autres projets à venir ».

Intervenant à son tour, le directeur général de Caurie-Microfinance, Mamadou Lamine Guèye, a rappelé aux bénéficiaires que le financement dont ils ont bénéficié n’est pas une subvention mais un crédit à un taux d’intérêt de 5 pour cent.

« Notre mission est de lutter contre la pauvreté mais aussi d’octroyer un service financier aux populations les plus démunies », a déclaré M. Guèye, en réitérant la volonté de l’institution financière à s’engager dans « un long compagnonnage » avec la Fondation Servir le Sénégal.

Parmi les bénéficiaires, l’association « Suxalikou », regroupant des sourds-muets, a reçu un total de 3 millions de francs CFA qui devrait permettre à chacun de ses membres de bénéficier d’une formation (couture, sculpture) pour se détourner de la mendicité.

Le mouvement citoyen « Jotna », basé à Grand-Dakar, a reçu un financement de 4,299 millions de francs CFA, destiné à des investissements dans la transformation des fruits et légumes.

Un prêt de 5 millions de francs CFA a été enfin accordé à l’Association des veuves et épouses des militaires invalides, dont les membres ambitionnent de s’adonner à l’agriculture et à des activités connexes.