Mankan Sy, PCA PAMECAS:« Notre bilan est positif, malgré des problèmes de recouvrement et de détournement d’objectifs ».

  Source: www.senenews.com   |     26 Mai 2014 10:05

Aujourd’hui, leur structure compte beaucoup d’agences dans la capitale sénégalaise, en particulier. Des résultats que la Pamecas doit à l’expérience et à la compétence de ses agents et de son administration. Interrogé sur leur bilan, Mankan Sy ne cache pas qu’il est « largement positif ». Ce qui a permis à la Pamecs de faire dans le social.

Un secteur où leur entreprise de microfinance fait « beaucoup de choses », parmi lesquelles « l’appui aux mosquées et autres lieux de culte ». Des actions saluées par les populations bénéficiaires. Leurs sociétaires, indique le Pca, ne se plaignent pas non plus. Car, « grâce à la Pamecas, ils sont certains de réaliser leurs projets les plus ambitieux ».

Seulement, souligne M. Mankan Sy, la Pamecas est confrontée à des « difficultés auxquelles nous nous employons à trouver des solutions ». Parmi celles-ci, il cite principalement et d’abord, « le recouvrement ». En clair, « il y a des clients qui ne s’empressent pas à honorer leurs engagements à temps ». M. Sy ne cache pas qu’il y a d’autres clients qui pénalisent la Pamecas ; ceci, en s’adonnant à « des détournements d’objectifs ». Par exemple « il arrive à ce qu’un client utilise le prêt qu’il avait sollicité non pas pour réaliser le projet qu’il avait soumis, mais en se mariant ».

Une tare bien sénégalaise, qui expose juridiquement et financièrement le fautif ». N’empêche, Monsieur le Pca ne désespère pas de voir de pareilles pratiques « bannies par les clients véreux ». A cet effet, « la Pamecas va miser sur la sensibilisation et des contrôles inopinées ». La « messe » est ainsi dite.