Microfinance à l’heure du bilan

  Source: APS, BHC/OID   |     07 Juin 2011 12:06
Seynabou Ly Mbacké décline les ’’avancées significatives’’ de son département
Parmi ces avancées, elle a cité entre autres le « renforcement des capacités des systèmes financiers décentralisés », »l’accès aux financements » et le « renforcement des capacités techniques et managériales des femmes ».

Le ministre de l’Entreprenariat féminin et de la Microfinance s’exprimait lors de la journée d’informations et de sensibilisation sur les critères d’attribution des financements, organisée par son ministère à l’intention des sénateurs et députés.

« Parmi les acquis ? nous pouvons citer l’élaboration et l’adoption de la lettre de politique sectorielle de la micro-finance, assortie d’un plan d’action qui a donné lieu à la mis en place de projets », a affirmé Seynabou Ly Mbacké devant les parlementaires.

Selon, l’Etat a dégagé une somme 1,235 milliard pour « soutenir tous les mécanismes de financement des femmes entrepreneurs ou désireuses d’entreprendre ».

« En dépit des acquis incontestables obtenus pour promouvoir économiquement la femme sénégalaise, il n’en demeure pas moins qu’il reste beaucoup à faire », tempère Seynabou Ly Mbacké .

Il s’agit, selon elle, de travailler dans le sens de  » renforcer et d’assoupir » davantage les conditions d’accès des femmes aux crédits.

« Un conseil présidentiel sur la question se tiendra très prochainement pour explorer les voies et moyens de faire du microcrédit, un véritable instrument de lutte contre la vulnérabilité des femmes », a-t-elle annoncée.

Le ministre de l’Entreprenariat féminin et de la Microfinance a été crée en 2010 par les autorités.