Plaidoyer pour la professionnalisation de la micro finance en Afrique

  Source: APA-Dakar   |     12 Juil 2012 02:07

Plusieurs membres du forum d’African Microfinance Transparency (AMT), ont plaidé mercredi soir à Dakar, pour la professionnalisation du secteur de la micro finance en Afrique où elle est toujours régie par des lois communautaires.

« Le rôle de la micro finance pour le développement économique de l’Afrique est important. Elle peut et doit jouer pleinement sa partition dans ce processus. Pour ce faire, il faut la rendre professionnelle. Ses institutions sont toujours régies en Afrique par des lois communautaires », a dit Aliou Sidibé, Vice-président de l’AMT, souhaitant aussi une réglementation propre à ce secteur d’activités.

Il s’exprimait au cours du lancement des activités de l’AMT à Dakar, premier bureau de la structure délocalisée en Afrique. Au Sénégal où elle compte cinq membres, l’AMT travaillera en collaboration avec l’Association professionnelle/Systèmes Financiers Décentralisés (AP/SFD-Sénégal).

Selon M. Sidibé, l’Afrique doit aussi s’ouvrir, en matière de micro finance, au reste du monde. «Dans le secteur de la micro finance, c’est la diversité qui fait la force. Il faut construire un secteur inclusif et accessible à tous’’, a souligné Aliou Sidibé, relevant la nécessité de regrouper les entreprises de micro finance.

« Nous espérons dans les court et moyen termes recruter davantage de membres au Sénégal. Ce qui permettra de professionnaliser la micro finance dans le pays et de faire bénéficier aux entreprises des avantages qu’offre l’AMT », a ajouté Maïssata Ndiaye Niasse, coordinatrice du nouveau bureau de l’AMT en Afrique.

Créée en 2003, l’AMT est une association juridiquement établie ayant pour objet de promouvoir et de renforcer la performance des institutions de micro finance africaines afin d’améliorer leur efficacité en termes de lutte contre la pauvreté.