Situation de l’inclusion financière dans l’UEMOA en 2019

  11 Jan 2021 10:01

Le présent rapport fait le point de la situation de l’inclusion financière dans les Etats membres de l’UEMOA, au cours de l’année 2019, en analysant l’évolution des sept indicateurs, retenus par la Banque Centrale. Ceux-ci sont regroupés autour de trois dimensions de l’inclusion financière, à savoir « l’accès », « l’utilisation » et « l’accessibilité-prix ». Il s’agit :

  • pour la dimension « accès » : du « taux global de pénétration démographique des services financiers (TGPSFd) », qui mesure la proximité des services financiers vis-à-vis des populations et du «taux global de pénétration géographique des services financiers (TGPSFg) », qui évalue le nombre de points de services disponibles sur une superficie de 1.000 km2 ;
  • pour la dimension « utilisation » : du « taux de bancarisation strict (TBS) », qui détermine le pourcentage de la population adulte (âgée de 15 ans et plus) détenant un compte dans les banques, les services postaux, les caisses nationales d’épargne et le Trésor, du « taux de bancarisation élargi (TBE) » qui complète le taux de bancarisation strict par le pourcentage de la population adulte détentrice d’un compte dans les institutions de microfinance et du « taux global d’utilisation des services financiers (TGUSF) » qui constitue le cumul du taux de bancarisation élargi et du pourcentage de la population adulte titulaire d’un compte de monnaie électronique auprès des établissements émetteurs de monnaie électronique ;
  • pour la dimension « accessibilité-prix » : du « taux d’intérêt nominal des dépôts (TINd) », qui mesure la rémunération de l’épargne au niveau des banques et des systèmes financiers décentralisés et du « taux d’intérêt nominal des crédits (TINc) », qui renseigne sur les coûts supportés par les clients pour accéder aux crédits octroyés par les banques et les systèmes financiers décentralisés

Pour en savoir plus visitez le site de la BCEAO