Un atelier de concertation sur l’allègement des taux d’intérêts débiteurs des SFD

  20 Fév 2020 01:02

Le ministère de la Microfinance et de l’Economie Sociale et Solidaire organise du 21 au 22 février 2020 à Dakar, un atelier national de concertation sur l’allègement des taux d’intérêt débiteurs appliqués par les systèmes financiers décentralisés (SFD).

Cet atelier est le prolongement de l’appel lancé par son excellence le chef de l’Etat lors de la cérémonie d’ouverture du Salon Tournant de l’économie sociale et solidaire organisé par le ministère en novembre 2019 au Centre des expositions de Diamniadio.

Pour rappel, le chef de l’Etat avait déclaré qu’« Il est impératif de revoir à la baisse ces taux d’intérêt pour les bénéficiaires de la microfinance. Des taux de 12 à 14%, ce sont des taux d’usures »

Le secteur de la microfinance continue sa progression et les performances sont marquées par une bonne évolution des indicateurs de suivi. En effet, au 30 septembre 2019, le secteur compte 303 SFD avec 905 points de services et 3 395 925 clients; 426 milliards de FCFA d’encours de crédits ; 357 milliards de FCFA d’encours d’épargne ; 17,03% de taux de pénétration.

Malgré ce bilan positif enregistré par le secteur dans la zone UEMOA, on note toujours des difficultés au niveau des conditions d’accès des populations à des services financiers. Cela est dû en partie par les taux d’intérêts appliqué par le SFD qui restent élevés au égard des bénéficiaires les plus démunis.

Ainsi, le ministère compte, avec l’organisation de cet atelier, poser le débat avec l’ensemble des acteurs institutionnels, partenaires techniques et financiers, systèmes financiers décentralisés, etc… pour voir les conditions d’allégement des taux applicables. Il est attendu au sortir de ces deux jours d’échanges, l’identification des contraintes qui entrainent le renchérissement des taux d’intérêt et la proposition de solutions permettant d’aller vers des taux compatibles avec les objectifs d’inclusion financière et sociale des populations.